Maren Krähling, Maren Mangelsdorf

Speziesüberschreitende Kommunikations- und Beziehungsformen zwischen kybernetischen Organismen: Suchbewegungen zwischen Pferd, Mensch und Onkomaus im Zeitalter der Technoscience

Titre traduit: Formes de communication et de relation traversant la barrière des espèces entre des organismes cybernétiques: mouvements de recherche entre cheval, être humain et souris cancéreuse à l'âge de la technoscience

Quelles sortes de relations entre humains et animaux sont- elles possibles à l'âge de la cybernétique? Cet article, qui présente une approche de sociologie de la science et d'histoire culturelle, poursuit cette question de base en suivant deux animaux très différents: les chevaux et les souris à qui des gènes cancéreux humains ont été inoculés. Des relations de proximité complexes entre humains et animaux sont démontrées au moyen des concepts de transition et de coexistence ainsi quà laide de différentes variantes du concept dinformation. Dans une première étape, la transition vers la modernité est démontrée par lanalyse des relations humains- chevaux qui se modifient par lindustrialisation et la mécanisation. La cybernétique, qui naît au milieu du 20e siècle, avec ses concepts informationnels et systémiques transmissibles aux animaux, est considérée comme le point où les relations humains-animaux changent à nouveau, comme dans le cas des souris cancéreuses, et sur la base de laquelle la transition vers la modernité du 21e siècle peut être débattue. A partir de ces changements, les auteurs se posent ensuite la question des possibilités de relation entre humains et chevaux d'une part et humains et souris cancéreuses dautre part. Communication analogique, dressage de chevaux tout comme vulnérabilité et «technofact» sont les mots clés qui paraissent centraux pour ces possibilités de relation.

Paru dans: traverse, 2008/3, p. 75.

code & design by eMeidi.com