Maren Möhring

TransLokal. Ausländische Gaststätten in der Bundesrepublik Deutschland

Titre traduit: TransLocal. Les établissements de restauration étrangers en Allemagne

Cet article décrit les restaurants étrangers en Allemagne comme des lieux de production et de consommation translocaux, au travers desquels des processus de mondialisation venant du «bas» se laissent analyser. L’étude de cas présentée dans cette contribution porte sur les «Döner-Imbisse», les restaurants qui vendent des döner kebabs. Le succès de ce sandwich germano-turc, des années 1970 jusqu’à nos jours, est raconté en observant les liens translocaux, ainsi que les processus de transfert et d’adaptation réciproques, qui ont conduit à l’invention et à l’essor du döner kebab. Alors que, à l’origine, les restaurateurs ont plutôt suivi une stratégie de marketing basée sur le folklore et l’authenticité, on observe, depuis le début des années 1990, une «McDonaldisation» des lieux de vente. Ce changement peut être interprété comme une tentative de redéfinir la signification du döner kebab – et la place de celles et ceux qui le produisent – au sein de la société allemande et montre clairement que la production et la consommation des «cuisines ethniques» sont intimement liées aux discours actuels sur les identités ethniques, nationales et globalisées.

Paru dans: traverse, 2007/3, p. 85.

code & design by eMeidi.com